La transformation – métamorphose

"Métamorphose" vient du grec morphe (forme) et du préfixe méta (qui exprime un changement), passage d'un état à un autre état. Dans notre sujet, cela décrit la transformation de la chenille en papillon. C'est toujours un processus fascinant. Nous décrivons ici les différentes étapes de la métamorphose qui se produit dans notre boîte à chenilles.

Tes chenilles changent de vêtements

Les chenilles muent quatre ou cinq fois, puis elles deviennent léthargiques et cessent de manger. Tes chenilles ont alors besoin de repos. Dans quelques jours, elles vont éclore de leur vieille peau. Elles sont beaucoup plus grandes maintenant et ont un aspect légèrement différent. En générale, tu peux trouver sa vielle peau dans la boîte.

Tes chenilles s‘emballent

Au mieux, tes chenilles se chrysalident au couvercle de la boîte ou à une branche. Ne les touche pas, même si elles tombent. Après la chrysalidation de la dernière chenille, tu peux retirer toute la nourriture et nettoyer la boîte. Pose un morceau de papier ménage au fonde de la boîte, ce dernier absorbera le liquide rouge que les papillons sécrètent à l'éclosion. Les chenilles que tu as recueillies en automne resteront en chrysalide pour l'hiver. Place la boîte, assombrie, à l'extérieur ou dans un endroit frais (par exemple, dans la cave) et ramène-la dans la maison après Pâques. Ce n'est qu'alors qu'il y aura assez de nectar pour que les papillons puissent survivre.

Les papillons s‘envolent

Selon la température, les premiers papillons éclosent de 8 à 14 jours après le début de la chrysalidation. Peu avant l'éclosion, les chrysalides deviennent sombres et les motifs des ailes du papillon scintillent à travers le cocon. Pendant l'éclosion, tes papillons ont besoin d'un repos absolu, ils sont maintenant très sensibles aux dérangements. Les papillons nouvellement éclos ont besoin d'environ une journée pour sécher leurs ailes. Dès qu'ils se mettent à battre des ailes et à voltiger, tu peux ouvrir la boîte et les laisser s'envoler vers la liberté. Les papillons n'ont qu'un seul but: s'accoupler et pondre à nouveau des œufs.




Réalisé avec bonheur et passion par:

Rahel Schmidiger, Irene Bieri, Kathrin Bernet, Susann Blum,
Claudia Zosso, le précieux soutien de Papa Papillon et

l’agence de communication visuelle MINZ à Lucerne. 

Feedback à: boite-a-chenilles@minz.ch